lundi 6 juillet 2020

Rémy se livre sur la grossophobie vécue plus jeune dans Thérapie ! (Vidéo)

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Cette semaine, c’est au tour du rappeur Rémy de répondre aux questions de Fernando De Amorim, le psychanalyste de l’émission Thérapie sur la chaîne Vice TV de Canal +. Dans cette entrevue de trois quart d’heures Rémy va revenir sur ses troubles personnels notamment son stress ou encore son poids mais également de sa vie au sein d’un quartier populaire qui est Aubervilliers. Il va également revenir sur son mentor Mc Tyer.

Rémy, qui se décrit comme quelqu’un de méfiant, une personne qui a du mal à se confier autrement que dans sa musique, va réussir à se livrer sans tabou. S’il réussit à répondre à ce genre d’exercice c’est qu’il a fait du chemin depuis l’ado complexé qui n’arrivait pas à plaire aux filles et se trouvait, selon ses mots, dans un désert sentimental. Il était également un jeune dont l’esprit était enfermé par les murs de sa cité et même le lycée de Saint-Denis lui paraissait trop loin.

Sur ses complexes, il raconte même une anecdote où plus jeune il a été victime de grossophobie par des agents de police, c’est ce genre d’évènements qui marquent et qui ôtent la confiance en soi. Comme on le sait c’est son mentor Mc Tyer qui lui a fait confiance et lui a donné l’opportunité de s’exprimer par la musique. C’est alors que, grâce aux tournées, il a découvert la liberté, le fait d’aller au-delà de son quartier pour découvrir autre chose et que ça lui a ouvert l’esprit. Dans sa musique, il véhicule des émotions et ça il l’a compris lorsque pour Skyrock il a voulu faire un freestyle dur et que Mc Tyer lui a conseillé de faire Reminem pour montrer qui il est vraiment. Il l’a écouté et cette vidéo fait à l’heure actuelle 30 millions de vues. Aujourd’hui, il est disque d’or et ce n’est possible que parce qu’il a su chercher au fond de lui, comme il le dit : « il faut que les mots soient vrais sinon ils sonnent faux« .

Il apparaît comblé et ouvert mais de nouveaux enjeux s’ouvrent à lui comme le fait de maigrir ou non, ce qui pourrait lui faire perdre des auditeurs. Dans cette société où l’image est importante on lui rétorque que sans son apparence actuelle il pourrait ne plus être Rémy. Sauf que sa vie a changé, sa confiance en lui aussi et même si il n’a toujours pas quitté la cité, il n’est plus le même, mais au final comme il le dit « c’est la musique qui parlera« .

Vous pourrez retrouver l’émission complète dès ce soir à 22 heure.

 

View this post on Instagram

 

@cestremy parle des remarques sur son poids que lui avait lancé la police. THÉRAPIE. JEUDI . 22H. SUR VICE TV

A post shared by VICE TV France (@vicetvfr) on