jeudi 22 octobre 2020

« RIPRO 4 » : Lacrim dévoile la tracklist du dernier volet de la série ! (Vidéo)

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Il y les conventions de la politique (ces habitudes politiques devenues presque « normatives« ) et il y a les conventions du Rap. En 2014 sort « Corleone« , le premier album de Lacrim homonyme de la famille régnante chez Francis Ford Coppola chez Def Jam. C’est ainsi que commence l’autre carrière du rappeur de Chevilly-La-Rue déjà acclamé à l’époque pour ses freestyles sans concessions et son flow de « tigre« . Puis les opus s’enchaînent suivant le même principe intangible : un album et une mixtape « RIPRO« . Depuis le rappeur a planté son label chez « Plata o Plomo » reprenant un devise propre à un certain Pablo Escobar. Quelques longs mois après la sortie d’un double album éponyme truffé de featurings internationaux, Lacrim annonce le dernier volet des mixtapes « RIPRO« .

« RIPRO 4 » sortira le 16 Octobre et fera sans doute l’effet d’un tremblement de terre. Maes avait été « interpelé » dans le dernier titre de Lacrim « Jacques Chirac« , et bien il est présent dans le dernier volet de RIPRO avec le titre « Boston George« . Un titre sans doute hommage à George Floyd. C’est la première collaboration entre les deux hommes.

Ce ne sera pas le seul rappeur de la nouvelle vague rap à collaborer avec Lacrim. Niska ouvre le bal avec le titre « Nipsey Hussle« . Les deux rappeurs ont collaboré ensemble dans le titre « La Moula » avec Gradur et Alonzo. Mais il faut plus qu’un Posse Cut pour se donner une idée d’un duo. Alors en hommage à un rappeur assassiné en 2019, ils tentent de réaliser leur premier gros feat.

Lacrim donnera la réplique à Leto sur le titre « Big Meech« . Le rappeur finit la promotion de son opus « 100 visages » sur lequel on  trouve justement un featuring de « Tigre » sur « Big Money« . Le rappeur du 94 annonce également un featuring avec deux marseillais, le très productif Jul sur « Eric Cantona » et bien sûr l’inventeur du « Zumba Cafew » Soso Maness sur « Allez Nique Ta Mère« .

Puis pourquoi pas finir sur un featuring international ? Tout d’abord avec Vladimir Cauchemar, le fan de Aulos (cet instrument moyenâgeux) avec un rappeur italien, le dénommé Sfera Ebbasta.

Mais Lacrim donne aussi la réplique à Goulag, un rappeur d’Aulnay Sous Bois qui a fait ses armes chez Sefyu. A mieux y regarder, tous les titres de l’album évoquent des noms de célébrité dans la politique, le football ou le gangstérisme ou la bande dessinée à part « Allez nique ta mère« . On imagine que Lacrim a tenté de regroupé en 17 titres les « 16 personnalités qui l’ont marqué ». Il a déjà annoncé que « RIPRO 4« serait le dernier de la série. Mais est ce son dernier projet ? Seul le temps nous le dira !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🗓 #RIPRO4 DISPONIBLE PARTOUT VENDREDI 16 OCTOBRE 🐅

Une publication partagée par Lacrim (@officielacrim) le