Frank Gastambide est un personnage à part au sein du mouvement Hip-Hop. Toujours à contre courant, il lance « Les Kaira », puis « Pattaya » des films cultes, faisant souvent référence au Rap français. L’humour de Frank Gastambide ce n’est pas celui de la comédie à la française traditionnelle avec ses meilleurs succès tels que « Les visiteurs », « Le dîner de con » et plus récemment « Le prénom » ou encore « Le Jeu ». C’est l’humour des quartiers qui le caractérise. Avec « Taxi 5 » il relance la franchise en remodelant l’équipe d’acteurs, et signe 1 500 000 entrées dès la première semaine d’exploitation. Il revient avec une série qu’il définit lui-même comme un savant mélange entre la tragédie et la comédie.

La série « Validé » dévoile en l’espace de quelques épisodes les coulisse d’un Rap Game qui engendre de plus en plus de succès. Tout y passe, de la montée en puissance d’un rookie, jusqu’aux rivalités entre artistes, et à la surmédiatisation des rappeurs. Comme ses contemporains, Frank Gastambide a voulu traduire le vécu et la réalité dans son histoire. Le scénario de cette série tourne autour des personnages de Apache alias Hatik et Mastar aka Sams. Le rookie et la tête d’affiche se mènent une guerre sans merci pour perdurer dans le Rap. Derrière cette guerre d’ego par exemple, il y a l’une des principales caractéristiques du Rap des années 2000 et 2010 : le clash. Les beefs ont toujours fait partie de l’Histoire du Rap qui commence d’ailleurs sur l’affrontement entre Notorious big et 2pac. Mais depuis le début du nouveau millénaire ils n’ont jamais été aussi nombreux et aussi violents. L’année 2018 est celle de l’affaire d’Orly et de l’octogone dans le rap.

Si Frank Gastambide a réussi son pari c’est qu’à l’instar d’un David Simon pour l’univers du deal dans « The Wire » ou d’un Tom Fontana pour l’univers carcéral avec « Oz », le cocreateur de la série décrit minutieusement et avec beaucoup d’humour l’univers des quartiers. Pour bien parler d’un sujet, il faut le connaître en détail. Et il semble que Gastambide ait étudié tous les détails du game en s’entourant de bonnes personnes tels que le réalisateur de clip Screech de Daymolition qui a collaboré avec les plus grands noms du rap français ou le rappeur Sams qui joue le rôle de Mastar mais qui est présent dans le rapgame depuis des années. Il fait par ailleurs de très nombreux clin d’œil comme cette scène chez Hanouna qui rappelle le clash Booba Kaaris, ou à Skyrock lorsque Fred Musa déclare suite à un incident : « J’apprécie qu’à moitié ». Des anciens comme Busta Flex, Rim’K et Kool Shen, et des grands noms d’aujourd’hui comme Ninho et Lacrim font des apparitions dans la série. Elle est diffusée sur MyCanal et Canal+ Série (un mois gratuit en ce moment donc profitez en !). La saison 2 étant déjà annoncée en préparation.