Combien d’artistes font du playback dans les émissions de télévision et même dans les concerts ? Ce n’est absolument pas le cas de Soolking qui vient encore une fois de prouver sa véritable valeur d’artiste à part entière loin des clichés qui érodent le petit milieu du Rap.

Tout d’abord en termes de chiffres, Soolking c’est un premier album (“Fruit du Démon”) qui s’est écoulé à 19 000 exemplaires en première semaine d’exploitation. Le fondateur du groupe Africa Jungle peut carrément viser le disque d’or voire le disque de platine. Soolking c’est aussi un single “Dalida” qui s’est classé dans le Top Deezer Mondial talonnant les stars américaines de très près.

Au niveau du style, Soolking c’est le métissage total des cultures. Entre Rock (“Rockstar”), Raï, Rap, Trap, et Pop, le chanteur a montré toute l’étendue de son immense répertoire dans cet album qui marquera le Paysage musical français presque définitivement. Le titre “Guerilla” que le rappeur a interprété dans “Salut Les Terriens” est particulier. Il raconte la douleur algérienne .

Il est vrai que Thierry Ardisson le présentateur très subversif de cet émission a toujours entretenu des rapports conflictuels avec le Rap surtout après les affaires Kery James et Vald. Mais la musique a effacé les polémiques lorsque Soolking a pris le micro. Un live sans playback, une voix magnifique, qui raconte l’amour et le drame algérien de la meilleure des manières.

La vidéo intégrale est disponible dans le replay des Terriens du samedi (Vers 34 minutes).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

l’émission @les.terriens de @thierry_ardisson sur @c8lachaine📺 live du titre Guerilla💥

Une publication partagée par soolkingofficiel (@soolkingofficiel) le