Vincent Kompany est une véritable figure emblématique en Belgique. Le génial défenseur de Manchester City et capitaine émérite de l’Equipe des Diables Rouges était en conférence de presse  d’avant match hier. Il a été amené à réagir à l’éviction de Damso par la Fédération Belge de Football. En effet, il y a plusieurs mois, la fédé annonçait en grande pompe que l’artiste allait composer et interpréter l’hymne des diables rouges pour la Coupe du Monde. Puis, sous la pression des féministes, l’idée a été abandonnée et le rappeur est devenu persona non grata. Orelsan a connu le même genre de problèmes en France. Pour Vincent Kompany la situation est burlesque.

“Ça m’a fait marrer. Il y a que nous pour créer ce genre de problème. La vérité c’est que c’est un artiste qui produit son art et remplit des salles. Si les jeunes achètent ses disques, ce n’est pas à nous de juger. […] Ne pas savoir anticiper les problèmes en le mettant comme porte étendard de la Coupe du Monde, j’ai rigolé. C’est lui le plus grand vainqueur de l’histoire. La situation est surréaliste.”

En effet, Dems est disque de platine pour son album “Batterie Faible”, et quadruple disque de platine pour “Ispéité”. Son album “Lithopédion” qui doit sortir en juin suscite déjà les plus grosses attentes tandis que le rappeur a sorti 6 titres inédits en streaming.

Il est pourtant devenu un exutoire public le temps de l’affaire.

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !