Signé chez Def Jam, et pur produit des marseillais de Bylka Prod, YL est l’un des rookies les plus prometteurs du Rap français. Sa mixtape “Confidences” véritable chef d’oeuvre de Gangsta Rap réunit la crème du rap avec Sofiane, Niro, Jul et Alonzo bien sûr, mais également le jeune Ninho et l’indétrônable Soolking qui vient de rentrer dans le Top France et le top Monde avec son titre “Dalida”. Beaucoup imaginaient que la Trap ou le Gangsta Rap n’avait plus d’avenir en France et surtout à Marseille où le rap club est devenu un peu l’emblème de la ville, ils ont eut tort.

Hier, YL tournait le clip de son featuring avec Timal, la bête de Daymolition. Les réseaux se sont déchaînés car a priori il y a aurait eu des incidents à Lyon. Le quotidien le progrès a carrément titré hier : “Le tournage sauvage du rappeur YL dégénère à Lyon”. Comme dans l’affaire Booba-Kaaris, les médias traditionnels manient dangereusement les affaires concernant les rappeurs en exagérant un peu les faits faisant le jeux des extrémistes de tous bords. Une rumeur voulait même que le rappeur marseillais se soit fait racketter son portable et sa carte de crédit.

Ce matin YL a laissé une vidéo explicative. En premier lieu, il a décidé de remercier la Ville de Lyon pour son accueil. Ensuite, il a expliqué que lui et son équipe ont été dépassé par les événements. Et il s’excuse des désagréments que la foule venue assister au clip (1500 personnes selon YL) a pu causer. Pour ce qui est de l’histoire du vol, YL vient de dévoiler la vérité : il perdu son portable et sa carte de crédit…. Personne ne lui a rien volé.

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !