On sait que les deux artistes sont de vrais amis dans la vie, et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Dinos invite le rappeur d’Orléans (45) sur le morceau éponyme de l’album, qui doit être très important à ses yeux. Le morceau, et l’album du coup, c’est Taciturne, que le rappeur de la Courneuve (93) tease depuis un petit moment maintenant.

Si Taciturne s’emploie pour parler d’une personne assez discrète, qui parle peu ou renfermée, le morceau est à l’opposé de cette idée tant le texte occupe la place la plus importante. Sans drums, juste la guitare de Franck Ebongue et les arrangements de Wav Maker suffisent pour accompagner les deux rappeurs, qui déballent leur texte et montrent toute leur habileté à manier les mots et les références.

De Lauryn Hill à Forest Whitaker en passant par MHD, ils multiplient les images et les figures de style. Une phrase semble ressortir du morceau, et l’image est assez belle “tout ce qui est bon est illégal, alors j’commence à croire que si l’amour c’était si bien ce serait interdit par la loi“. Chacun peut en faire sa propre interprétation, et c’est là la force d’une bonne punchline.

Dinos avait présenté le morceau sur son compte Instagram en saluant la performance de son pote, annonçant qu’il avait posé l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur couplet de l’année. Après l’écoute du son on comprend que cela pourrait s’appliquer à l’ensemble du son, tant les deux couplets collent parfaitement et son impressionnants de maîtrise. Car contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est extrêmement difficile de poser sur ce genre de morceau sans le rendre ennuyant et monotone. La force de Dosseh et de Dinos sur cette track c’est d’arriver, par leurs mots et leur intonation, à capter l’attention pour ne pas la lâcher pendant tout le long.

Ce que l’on peut retenir de ce morceau c’est que ces deux rappeurs ont une excellente plume, et que, contrairement à ce que pouvait dire Kery James peut être un peu rapidement, les textes avec du fond ne sont pas morts, il reste quelques taciturnes pour faire perdurer la flamme…