Il y a quelques jours de cela, Hatik lâchait un freestyle énorme sur Skyrock. Le rappeur reprenait le légendaire “Testament” de Rohff extrait du Code de l’horreur. Le rappeur qui s’est lancé sur Daymolition à l’époque de ses “Chaises Pliantes” en a même profité pour descendre Bassem à la fin de son lynchage en punchlines. Le rappeur a dévoilé le projet Chaise pliante justement après un Rentre Dans le Cercle grandiose. Il fait partie des rookie à surveiller de très près. Si le rappeur était assez “street” et “gangsta rap” sur Daymolition à ses débuts (ce qui n’est pas étonnant quand on connaît la plateforme de partage de vidéos), il s’est ouvert à des titres quelques fois plus mélodieux dans Chaise Pliante comme le remix d’Angela du Sayan Supa Crew. 

Et aujourd’hui, il lance “Benzo” un titre totalement en décalage avec tout ce qu’il a réalisé jusqu’aujourd’hui. Au départ, on a du mal à reconnaître l’artiste tant il s’est renouvelé mais on s’y fait très vite. Sur une production instrumentale énorme signée Medeline qui s’est peut être inspiré de ce qui se fait en Europe du Nord surtout en termes des bass (très lourdes et puissantes sur le single), Hatik lance des punchlines ultra rythmées. Egotrip et envie de succès sur une ballade qui peut éclater les dancefloors.

On notera une petite dédicace à Booba à la fin du morceau. C’est peut être le prochain rappeur qui va “sortir” que vous voyez là et il fait preuve d’une créativité qui laisse augurer de bonnes choses pour le futur du rap français.

Hatik profite de la sortie de ce son pour déjà annoncer la sortie d’une seconde mixtape intitulée Chaise Pliante II et sortira le 6 Mars 2020 ! La cover semble être celle qu’il y a sur le son c’est à dire la même que celle du premier opus mais cette fois, tout est Nwar. De quoi laisser présager un album sombre qui sait..