Si Jul a connu un succès aussi retentissant c’est qu’il est à l’origine d’un genre musical. Depuis ses débuts avec La Liga One en 2014 avec l’album “Dans ma Paranoïa“, Jul a fusionné la musique urbaine et la pop dans un métissage d’un genre particulier qui passe aussi bien en gamos qu’en club. Il a fait sienne l’évolution de la musique urbaine qui est passée d’un rap à texte à un rap d’ambiance que l’on écoute partout. Ce n’est pas un hasard si en Interview, Mouloud Achour a qualifié son genre de “son à la Jul“.

L’année dernière, le rappeur a dévoilé deux albums, “Rien100Rien” et “C’est pas des LOL. Jul est le seul rappeur capable de négliger la grammaire sur le titre d’un album comme “C’est pas des LOL” et de finir en Or et en Platine. Depuis ses débuts en 2014, le marseillais n’est jamais parti bredouille. Il a toujours au moins empoché un disque de platine sur chacun de ses albums. Aujourd’hui, il est le plus gros “vendeur” de l’histoire du Rap français.

Hier, le phocéen a dévoilé un inédit. Le titre “Sousou” disponible en streaming est sans doute le prélude à un nouveau clip qui devrait être dévoilé sous peu. Avec “Sousou“, titre sur lequel le rappeur est à la fois auteur, compositeur et interprète (comme à l’accoutumé), le rappeur va définitivement validé l’évolution de sa musique. Depuis “La Zone en Personne“, l’artiste agrémente ses titres ambiancés et club d’un “chœur“. Le refrain de certains morceaux sont chantés en chœur par un groupe d’homme. Ce style spécifiquement marseillais n’enlève rien à la technique du rappeur qui kick avec ou sans autotune dans un style qui lui est propre. Dans les lyrics aussi, le rappeur défend l’argo marseillais.