vendredi 25 septembre 2020

Moha La Squale – Benita

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Après une entrée en fanfare dans le Rap avec une série de freestyles dominicales, Moha La Squale a tenté de remettre le couvert cette année. Le rappeur de La Banane a multiplié les retards et il a même eu des démêlées avec la justice en cours de route pour une petite affaire. Qualitativement en revanche, le rappeur a su se renouveler avec  des singles comme « Amsterdam » (inspiré du titre de Jacques Brel qu’on voit souvent chez Moha), ou encore « Chez Babou » ou « Bébé de Bogota« . Tout en conservant cet esprit un peu latino de « Bendero« , le rappeur n’a eu aucun mal à fonder quelque chose de nouveau.

Avec « Benita« , le rappeur consacre un titre à sa partenaire de crime qu’on a pu voir dans plusieurs clips précédents. Moha est un rappeur authentique. Comme il le dit lui-même « la rue sort de ses chicos« . Il n’a aucun mal à consacrer un titre entier à « Benita » sur une production instrumentale signée Biggie Joe et Reck Starks proche de ce qu’ont été ces derniers sons en mode Bendero 2.0.

Gros titre de Moha qui devrait être suivi d’un clip.