Qui aurait prédit que le retour de Nekfeu passerait par les salles obscures ? Car hier soir, lors d’une séance unique, le rappeur signé sur Seine Zoo Records a tout simplement dévoilé son album visuel, les étoiles vagabondes. Après un teasing qui aura duré près de deux semaines, le rappeur de l’Entourage a lancé les hostilités. Quelques heures après la diffusion du film, l’artiste du 75 a mis l’album en ligne sur les réseaux sociaux.

Première constatation, le rappeur multiplie les featuring en prenant soin de se diversifier sortant de la case rap en collaborant avec Vanessa Paradis sur “Dans L’Univers” par exemple. Puis il choisit ses alter égos avec soin. Car Némir et Damso sont deux esthètes de la rime comme le rappeur de 1995. Les trois rappeurs versent dans les sonorités et les thèmes alternatifs. Et cette scène alternative francophone est certifiée de diamant avec Nekfeu mais également Damso.

Dans le titre “Takotsubo”, il dépeint avec beaucoup de mélancolie sa jeunesse entre rendez vous manqués, grande misère, et deuil. Le titre du morceau (produit par Selman)  fait référence au syndrome des cœurs brisés… en médecine.  C’est là que le rappeur se distingue de ses pairs. Il ne cherche absolument pas à se construire une réputation de gangster ou de voyou :

“Fasciné par les vrais G’s, kilos d’shit dans la Jeep
Et puis au cimetière des rêves, gisent nos espoirs de chacals”

Finalement, le morceau évolue vers plus de lumières comme sa carrière avec un final où il loue son indépendance arraché aux prix de grands sacrifices. Il finit par big up PNL et JUL. Car PNL est le seul groupe indépendant à avoir reçu une certification diamant pour “Dans La Légende”. Jul pour sa part a été certifié “Diamant” pour “My World” et a reçu une certification platine au minimum pour chacun de ses albums.


Un bel hommage !