C’est sans doute le feat le plus attendu du projet, et c’est assez logique tant Gims est devenu, depuis ses débuts avec la Sexion, une vraie machine à vendre. C’est également certainement le plus surprenant des invités, que l’on avait jamais eu l’occasion d’apercevoir échanger avec SCH. Et pourtant le morceau est bien là, et s’appelle Baden Baden, référence à une ville Allemande.

Produit par Unfazzed et DSTprod, le son est assez festif et entraînant. Gros couplet de Gims qui vient prouver qu’il n’en aura jamais fini avec le rap, avant de faire parler ses qualités vocales que l’on connaît bien maintenant sur le refrain. Le S enchaîne ensuite avec son couplet, toujours efficace. Petite dédicace à son premier projet dans cette phase géniale d’égo-trip : “j’touche encore des ronds de ma mixtape donc j’ai fait mes preuves” qui rappellera à certains celle de Booba sur 4G :”ferme ta gueule et prends tes ronds, j’dépense encore l’argent de Panthéon“.

Ce morceau est d’ailleurs le dernier feat du projet, qui vient conclure en beauté la liste étonnamment longue des invités. Étonnamment, car c’est la première fois que SCH invite autant de personne sur un album (6 invités ici).

Ce qui est sûr c’est que cette collaboration entre deux grosses stars de la musique actuelle va cartonner, et que les sonorités un peu festives du morceau vont l’emmener dans tous les clubs en cette fin d’année !