L’ancienne génération se mélange de plus en plus avec la nouvelle. On le voit depuis quelques mois, quelques années maintenant, les vétérans viennent se frotter aux jeunes favoris du public. Rim’k, Mac Tyer, Mac Gregor, NTM, Alpha 5.20, Busta Flex, Kery James, Booba se sont mesurés au talent notamment de Ninho, Vald, Sadek, Kalash Criminel, Soolking, Heuss l’enfoiré, YL, Maes, et aussi Rémy qui est apparu notamment dans Comme à l’ancienne, avec son mentor Mac Tyer, son premier single de son album C’est Rémy et qui apparaît maintenant dans cette collaboration avec Sinik. Ce dernier, rappeur emblématique du 91, a déjà sorti 6 albums et 4 mixtapes cumulant à plus de 1,3 M de ventes. Les deux albums qui l’ont rendu célèbre sont La main sur le cœur, paru en 2005 et Le toit du monde en 2007 porté par le single Je réalise avec une des stars de l’époque James Blunt. Après avoir annoncé sa retraite du game en fin 2015, le rappeur des Ulis est revenu avec un EP 7 titres, Drône en streaming. Le single De marbre l’a d’ailleurs porté assez longtemps. C’est ensuite avec un passage remarqué dans Rentre dans le cercle que Sinik à bouclé une bonne année 2017. En septembre dernier, après une année 2018 passée dans une totale discrétion, « l’assassin » sort un clip magnifique intitulé Le réveil.

Enfants terribles avec Rémy confirme la théorie sur un projet en fin d’année comme annoncé par l’artiste des Ulis.

Rémy d’ailleurs est, sur ce titre produit par Farfadet, en folie et nous laisse envisager un grand futur après avoir fait une boucherie sur La maille avec Hornet La Frappe et Kalash Criminel !

On vous laisse donc brancher votre casque et écouter ce titre qui rappellera les plus grandes heures du rap conscient à beaucoup d’entre vous !

by RGH