gims-devoile-un-extrait-inedit

Gims : il n’est pas prêt pour le cinéma !

par ZeZ XXI

Gims : il n’est pas prêt pour le ciné­ma ! C’est ce qu’il déclare dans l’é­mis­sion de Michel Dru­cker dans l’é­mis­sion « Vive­ment Dimanche Prochain ».

Gims est dans la tourmente !

Gims a ali­men­té les polé­miques en tous genres depuis son mes­sage de bonne année. Son sou­tien à la can­di­date « Les Répu­bli­cains » pour la pré­si­den­tielle de 2022 ne fait pas bon ménage avec ses pro­pos qui lais­saient entendre qu’il ne fal­lait pas lui sou­hai­ter « bonne année ». Ses pro­pos ont sans doute été mal inter­pré­tés. Mais Valé­rie Pécresse sou­tient des thèses patriotes depuis le début de la cam­pagne comme la plu­part des can­di­dats. Donc les pro­pos ne sont pas passés.

Pour­tant Gims était invi­té dans l’émission « Vive­ment Dimanche pro­chain ». Bien enten­du cette émis­sion a été enre­gis­trée avant la polé­mique. Donc Gims n’est pas inter­ve­nu sur la question.

Gims : il est pas prêt pour le cinéma !

En revanche, Gims s’est expri­mé sur une pos­sible expé­rience au ciné­ma. Nek­feu, Kaa­ris, Sofiane, nom­breux sont les rap­peurs qui ont déci­dé de fran­chir le pas et ten­ter une aven­ture dans le sep­tième art. Pour Gims ce ne sera pas le cas :

« J’ai eu des pro­po­si­tions. Je ne me sen­tais pas prêt, ou à la hau­teur. J’aime bien faire les choses. Je ne le sen­tais pas. Je me suis que ce n’était peut-être pas le moment. Mais j’aime beau­coup le ciné­ma. C’é­tait un film poli­cier. Ce n’é­tait pas pour chan­ter. C’é­tait un vrai rôle. Pre­mier rôle et tout. Le gran d ban­di­tisme et tout et moi je suis le poli­cier. Je trou­vais ça drôle, mais ça m’a fait peur. »

À la une