Le passage de Diam’s à Sept à Huit ! (Vidéo)

-

- Publicité -

Il y a 7 ans, Diam’s est apparue pour la première fois voilée dans l’émission Sept à Huit sur TF1. Un peu moins d’une décennie plus tard, l’écrivaine est de retour dans l’émission pour défendre son documentaire « Salam » présenté les 1 et 2 juillet dans des séances exclusives. Elle est revenue sur son rôle dans la fondation qu’elle a annoncée depuis son dernier album « S.O.S ».

Diam’s veut faire le « bien » !

Il est loin le temps du survêtement « rose-bonbon » et du « j’emmerde le front national ». Non en réalité, Diam’s combat toujours l’extrémisme en France, plus présent que jamais, mais désormais ce sont sous les traits de « Mélanie, française et musulmane », et écrivaine.  Cette année à Cannes, l’ancienne rappeuse a volé la vedette à la croisette avec le documentaire « Salam ».

- Publicité -

Le docu raconte le passage de Diam’s à Mélanie. Comment une star française acclamée par des millions de personnes a choisi l’intimité d’une vie pieuse, sans strass et sans paillettes ? C’est « son combat de femme, son combat de mère » que Mélanie a voulu diffuser. Pourtant les fans le savent ! Dans les albums « Dans ma bulle » et « S.O.S », La rappeuse d’alors avait déjà parsemé quelques indices sur son départ du monde de la musique. Et le dernier titre de « S.O.S » s’appelle bien « Et si c’était le dernier ».  C’est bien le dernier message de la rappeuse qui deviendra Mélanie.

De passage sur « Sept à huit », 7 ans après sa renaissance, Mélanie revient sur son rôle dans les associations. Elle veut venir en aide notamment aux plus pauvres dans le monde et aux enfants défavorisés. Elle en parlait déjà dans « Et si c’était le dernier » avec « la Big Up Fondation » et même dans le titre « S.O.S ». Plus qu’un rêve ou un projet qui se réalise, c’est « le challenge d’une vie ». Et Mélanie en parle depuis 15 ans.

- Publicité -