Rémy – 97 Mesures

par ZeZ XXI

Le Boom Bap : c’est Remy ! -

La car­rière de Remy com­mence chez Pla­nète Rap. Au cours du Pla­nète Rap de Sadek, le rap­peur lâche le free­style « Remi­nem ». Il devient l’héritier de Mac Tyer, son men­tor, qui reste l’une des per­son­na­li­tés mar­quantes de l’ancienne géné­ra­tion. De Tan­dem à Remy, il n’y a qu’un pas, le rap­peur lance son pre­mier album orien­té old school, son « C’est Remy ». Une signa­ture à Def Jam, et un album plus ouvert, puis Remy fait sa « Renais­sance », un opus qui sort le 21 jan­vier. C’est le pre­mier extrait de son nou­vel album.

Sur un sample de piano !

Avec « 97 Mesures », le rap­peur revient avec un titre chan­té sur un sample de pia­no et pas n’importe lequel. L’instrumental réa­li­sée par  Xavier Belin, Mato­jah, et Rémy lui-même est tirée de la bande ori­gi­nale de « Love Sto­ry », un film déchi­rant d’une autre décen­nie. Mais ce n’est pas l’amour que vient rap­per Remy. C’est sur­tout une chro­nique de quar­tier. Le vrai visage d’une jeu­nesse déchi­rée entre la haine des autres et l’amour des siens sous l’œil avi­sé d’un cer­tain Hust­ler Games. Il faut rap­pe­ler quand même que l’on doit le mix à Proof, le mas­ter du Havre.

À la une