Sysa – Hostile (épisode 1)

par @bonjour_roxane

Depuis la sor­tie du pre­mier épi­sode de sa série de free­style C’est nous la cité où Sysa arpen­tait les cités mar­seillaises, l’ar­tiste Mar­seillais, ori­gi­naire de la Cayolle, ne cesse, désor­mais, de mon­ter en puis­sance et en inten­si­té : grâce à ses sept free­styles, cumu­lant aujourd’­hui, plu­sieurs mil­lions de vues, le décou­peur (comme il aime à se sur­nom­mer … et nous aus­si) a su se consti­tuer un solide et fidèle public sans pour autant s’at­tar­der dans sa zone de confort et dans la facilité. 

En atten­dant l’ar­ri­vée (très atten­due) de son pre­mier pro­jet, le rap­peur a, d’ores et déjà, balan­cé deux singles clip­pés ain­si qu’une ses­sion live, dans un uni­vers moins fami­lier qu’à son habi­tude mais dans lequel il excelle et se sur­passe déjà. 

Aujourd’­hui, il revient plus déter­mi­né que jamais avec un single clip­pé inti­tu­lé Hos­tile puisque oui, Sysa ouvre les hos­ti­li­tés à quelques jours, semaines ou mois de la sor­tie de son projet. 

Sysa présente Hostile, premier épisode d’une trilogie !

Cette fois ci, il démontre, sur une prod de Wild MT, sa faci­li­té à dépo­ser sa voix sur une mélo­die en met­tant l’ac­cent sur l’é­mo­tion et la musi­ca­li­té. Fidèle à son talent, le texte est soi­gné, réflé­chis et sou­vent cruels mais tou­jours authen­tique et sans artifice. 

Côté visuel, Moha­med Bou­hiya et Louis Lafont signent un clip digne d’un court métrage. Incar­nant Sysa en ado­les­cent, le jeune Dji­no Gri­mau­do joue son rôle à mer­veille. La réa­li­sa­tion qui est tra­vaillée, minu­tieuse et oppres­sante, est pro­duite par S7even Life et sa direc­trice de pro­duc­tion Ness Mana­ge­ment. Le sus­pense est à son comble en atten­dant l’é­pi­sode 2.

Inutile de reve­nir, une nou­velle fois, sur le talent, la déter­mi­na­tion et la créa­ti­vi­té de Sysa, pro­met­tant à coup sûr un réel suc­cès autant pour la sor­tie de ce clip que de son projet. 

À la une