lundi 6 juillet 2020

Cheu-B – Bandit

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

La skylanderie n’est pas finie et heureusement car on en a bien besoin. Cheu-B, le créateur de ce concept, vient d’envoyer un troisième freestyle intitulé Bandit dans lequel il remet quelques pendules à l’heure. Les deux précédents Encore une malette et MEGAGROINJ quicumulent le million et demi de vues nous avaient déjà emmené fort dans le skyland, ce lieu imaginé par BigCheu où on est libre d’adopter l’attitude que l’on veut et de partager son univers.
Pour l’image il s’entoure de la même équipe, Chérif No Color et Ecran de fumée et pour la prod c’est avec Yako (BB de BoobaBina de Chilly) et Alik (Bina de Chilly) qu’il travaille sur une prod trap. On retrouve ce qu’on apprécie de Cheu-B, un refrain efficace, un unique couplet dense très bien écrit tout en rimes et un flow assez rapide. Les clips des freestyles sont sensés être moins scénarisés que pour les singles mais celui ci n’en demeure pas moins bien pour autant, Cheu-B est posé dans un Mercedes AMG dans un parking avec ses potes ou encore dans une épicerie du 17ème arrondissement et même dans une laverie mais toujours avec son incroyable gestuelle qu’il perfectionne de jour en jour. En parlant de gestuelle il règle ses comptes car il lance à messages à ceux qui le copient « Suce ma gestu allez tiens », il revendique également le fait qu’il reste le même « pas changé y’a juste les locks qu’ont poussées ». Avec son équipe gagnante il fait le taff en même temps c’est normal vu que « L’attaquant c’est Drogba, l’gardien c’est Čech ».
On attend d’en savoir plus sur son futur projet dont la cover semble être un dessin de sa lui avec la tête à l’envers et les yeux tournés clairement vers le skyland. Cette image on peut la retrouver sur sa veste en jean qu’il porte avec ses timberland, parce qu’il n’y a pas que le flow qui est américain il y aussi le style.