mardi 11 août 2020

Sneazzy feat Alpha Wann, Nekfeu & S.Pri Noir – Étincelles

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

C’est peut être le featuring le plus attendu de l’album, et quand on voit le casting on comprend pourquoi. Sneazzy a invité, Alpha Wann, Nekfeu et S.Pri Noir. Une réunion de kickeurs, pour un morceau qui risque de faire des Étincelles.
4 à poser, 4 derrière la prod, pas de jaloux. Le morceau est donc produit par Selman, Loubensky, L$30 et Diabi. Il fallait au moins 4 personnes pour pondre une telle instru, avec ce gros beat-switch à la fin pour le dernier de couplet de Sneazzy.
Comme on pouvait s’y attendre, chacun y va de son couplet, à l’ancienne, pour une bonne partie de kickage. Ça en devient répétitif, mais on est obligé de souligner la perf d’Alpha Wann, toujours juste et précis. Tout le monde s’est donné sur le morceau, et chacun est bien utilisé. Ça peut en effet être risqué de tenter de faire rentrer 4 artistes sur un son de 4 minutes, mais c’est parfaitement réussi ici.
Sneazzy s’est gardé un petit couplet à la fin, après le gros changement de prod. Ça redonne un petit coup d’accélérateur avant la fin du morceau et ça lui permet de placer deux-trois phases importantes, notamment la dernière : « Ensemble depuis le départ, on fait juste des pauses. Entre khos, jamais on se sépare, si y a heja, on se dépanne, Paix à l’âme de Népal« , qui résonne dans la tête à la fin, comme la musique de Népal résonnera suite à sa tragique disparition en Novembre dernier.
Il y avait de l’attente autour de ce morceau, et les 4 fantastiques n’ont pas déçu, loin de là.
Étincelles, c’est à retrouver ici !