C’est toujours avec un plaisir non dissimulé que l’on accueille les projets de Youssoupha. Son dernier projet “NGRTD” a représenté une finalité dans l’oeuvre du Prince Parolier. Depuis plusieurs années déjà, Bakary Potter avait pour ambition d’appeler l’un de ses opus par un concept que l’on doit au Martiniquais Aimé Césaire au Sénégalais Léopold Sédar Senghor et au Guyanais Léon-Gontron Damas. C’est d’ailleurs avec les mots d’Aimé Césaire que Youssoupha clôt le morceau éponyme de son album “Négritude”. Un album de Youssoupha c’est toujours une refondation dans le Rap Game. Certains reprochent quelque fois à l’artiste de faire de la “soupe radiophonique” (Kery James ft Youssoupha & Médine – “Contre Nous” – Dernier MC). Mais le fondateur de Bomayé Musik n’a jamais “fait tomber les masques” (Booba – LVMH – DUC), et il est l’un des derniers rappeurs à concilier engagement artistique, engagement politique, musicalité hors du commun et accessibilité. “Qui prétend faire du Rap sans prendre position ?” (Arsenik – J’Boxe avec le mots), mais à quoi sert-il de faire du Rap seul dans une pièce et sans public. Attablé avec Médine et Kery James au sein de La Ligue, Youssoupha a réinventé la “Chanson Française” (NGRTD), peut être que le meilleur héritier de Brassens et Brel a le teint basané et la voix rauque.

“Je suis devenu populaire pourtant ma gueule est underground”….”Je vis parmi les diamants pourtant je vis dans la merde” 

Youssoupha – “Polaroid Expérience”.

En ce jour, le rappeur congolais qui a dévoilé par la même occasion la cover et le titre de son nouvel album vient d’en dévoiler le premier extrait éponyme. “Polaroid Expérience” est peut être le testament de Youss. On a reproché aux rappeurs de la première génération (des années 90′) de ne pas avoir laissé d’héritage, et à ceux des années 00′ d’avoir trahi le testament de leurs prédécesseurs. A la production instrumentale, Cehashi tape un véritable chef d’oeuvre entre des instruments traditionnels, une mélodie mélancolique, et un beat très “jazzy”. Exemple de tolérance et d’ouverture d’esprit, Youss lie son destin à celui de son peuple.. Quelques invectives sur le Congo (“Je vis parmi les diamants pourtant je vis dans la merde” ), quelques vers pour sa famille qu’il tient dans son cœur, quelques vers pour ses ennemis, les racistes, les chroniqueurs aigris, et les politiques qui se sont oubliés dans la haine et quelques vers pour ses amis tous unis dans la différence.

“On viendra te relever si tu tombes nous on a la force du nombre”

Pour présenter “Polaroïd Expérience”, le Prince Parolier a donné sa confiance à James F Cotton qui rend un travail impeccable loin des “stéréotypes” qui se déchaînent dans le Rap Game. Vous ne trouverez ni vixens, ni armes à feu, ni toutou, ni voitures de luxe dans ce clip. Si le Rap est sous une sous-culture, Youssoupha vient d’en faire un chef d’oeuvre. Peut être que ces chroniqueurs haineux de circonstances ne comprendront rien…

Peut être que Youssoupha vient de prouver que c’est bel et bien “nous la chanson française” (Chanson Française – NGRTD) – Son nouvel album commence de la meilleure des manières.

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !