Kosswan nous avait habitué à plus d’énervement. Mais son dernier né est carrément doux. Le rappeur de Rosny aurait-il pris le chemin du clouds. Ou peut être qu’avec son dernier titre “On en paye le prix” il est revient avec la maturité que l’on attend d’un rappeur indépendant qui a démontré sans jamais chercher le succès. Pendant que certains paradent sur les plateaux d’autres préfèrent rapper !

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !