Difficile de se faire une idée dans le Rap Jeu actuel. Au delà des tendances musicales qui oscillent sensiblement entre ceux qui font renaître le Boom Bap (Nekfeu de temps à autres), les parisiens qui cloud comme jaja (comme la bande à PNL ou Jok’Air) et les trappeurs fou (le reste), le Rap se divise vraiment en deux catégories au niveau du fond : les conscients et les inconscients. Diaz est originaire de Trappes, une ville qui a connu un essor extraordinaire, grâce à la force de certaines de ses personnalités qui ont créé un engouement culturel et sportif incroyable comme a Bondy.

Le rappeur est inclassable ! Purement Trap et Hardcore dans le son, pas conscient mais engagé, s’il doit se rapprocher d’un rappeur célèbre, ce serait sans doute Dinos pour la qualité de sa plume, et pour son énervement conscient. Ce n’est pas pour rien si le légendaire Jean Pierre Sec (Fondateur du sacro saint 45 Scientific de Booba) s’est intéressé à lui. Diaz est un véritable phénomène. Son Rap très actuel trouve ses fondations dans le Rap des années 90′. Une tuerie !

Le rappeur a lancé sa série “Color Side”. Après une première saison en streaming, voici revenu D.I.A.Z avec la deuxième saison de “Color Side” véritable concept artistique et le premier extrait “Carbone et Cuivre”. Cet extrait là porte la couleur du travailleur, du travail. Pour cet extrait il passe en Trap sur le malheur du travailleur.

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !