vendredi 25 septembre 2020

C.O.R – Clio

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

La nouvelle signature de Dej Jam a encore frappé ! C.O.R est originaire d’Aulnay-Sous-Bois, une ville dans le 93, qui a assisté à l’émergence d’un certain Sefyu. Ce dernier, artiste de transition entre les fondateurs de NTM, et la prise de pouvoir de Sevran, le rappeur est le premier véritable OVNI du rap français. Et peut être que derrière son flow décousu et saccadé se cachait l’émergence prochaine de la Trap Music. C.O.R a grandi dans l’influence des pères fondateurs, de Sefyu, NTM, et les autres. Le rappeur est l’héritier d’un 93 en guerre.

Après une série de freestyles sous forme de « oinj« , il fête sa signature chez Def Jam avec un « Mahrez » gangsta rap, propre et sans bavure. Puis dans sa série de singles qui fait suite à sa signature, le rappeur élargit profondément son répertoire. Il se permet un petit featuring avec Sofiane sur le titre « Pas Net » un peu latino mais toujours aussi efficace. Il vient de dévoiler le titre « Clio« . Un titre que l’on peut résumer avec une seule punchline de Sniper : « Moi j’ai gardé ma capuche j’ai pas baissé mon capsis« .

Sur une production instrumentale un peu cloud de inébranlable Noxious qui « visser » tout le rap français de Ninho en passant par SCHC.O.R raconte le véritable visage de sa vie d’après. Non, rien n’a changé. Il ne se laissera pas envahir par les sirènes du Rap Game. C.O.R n’a « pas changé« , il « attend son tour« . En voilà un qui ne trahira personne.