Avec “Pacifique” sorti en juin 2017, Disiz a fait coming out artistique en ce qui concerne un style un peu Pop Music. Voilà que Le mc du 91 vient de dévoiler son douzième album “Disizilla”. L’intitule de l’album qui est une contraction entre un monstre de mythologie japonaise (Godzilla) et Disiz est tout à fait conforme à l’esprit très “Blvck” de l’album  . Il faut dire que Disiz n’en est pas à son coup d’essai.Fort d’une très longue carrière de plus de 20 ans active le Mc à tout connu. Depuis ses débuts en fanfare avec le titre “Je Pète les Plombs” chez Nouvelle Donne jusqu’à “Rap Machine” en passant par sa trilogie “Lucide”.

Entre succès,pause remise en questions le rappeur n’a plus rien à prouver. Son dernier opus est assez obscure presque apocalyptique et Disiz y produit  des featurings de qualité notamment avec les deux mastodontes du rap actuels que sont Niska et Sofiane. . En effet le titre “Enfant des rues” en featuring avec Sofiane  est totalement originale avec un refrain chanté d’une justesse rare par Disiz. Le titre contient une gimmick du tube de Pit Baccardi ” enfant du ghetto”Sofiane livre un couplet d’une précision chirurgicale.Tout est réalisé pour que la combinaison inattendue marque nos oreilles.