Paco Rabanne avait annoncé la fin du monde il y a quelques temps en raison d’une vision étrange dans un rêve un peu bizarre. Bien sûr l’apocalypse n’a pas eu lieu. En revanche, le troisième extrait de l’album de Disiz est très énervé. Après avoir sorti son “Pacifique”, un album assez calme branché plutôt Pop et plutôt Cloud, l’ancien rappeur de Nouvelle Donne rend une copie noire, très noire. Tout est d’inspiration apocalyptique dans le “Disizilla” de Disiz comme ce dernier titre “Kaïju” qui vient tout juste d’être dévoilé. C’est le troisième extrait de l’album de Disiz.

Au programme, une basse monstrueuse assénée comme un tambour de guerre, des sons qui interviennent un peu aléatoirement de temps à autre. Et surtout l’histoire d’un drame personnel en tant que lyrics. On attend de voir la suite.