mardi 15 juin 2021

Dry – Dysnomia

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Dry c’est une légende de la Mafia K1 Fry. A la fin des années 90′, un crew de rap français s’organise autour du triangle d’or Orly-Choisy-Vitry. Intouchable avec Demon One et Dry fait partie de ce collectif. Ces rappeurs du 94 représentent l’âge d’or du rap français entre le boycott des médias, et la reconnaissance du public des quartiers qui ne les a jamais quitté.

Au niveau de la production musicale cependant, Dry c’est l’anti-Jul. Un rappeur loin d’être aussi prolifique que le rappeur marseillais. Cependant chacune des escales du leader de la Mafia K1 Fry font mouche. La technicité y rencontre le verbe comme les deux masses qui se contrecarrent sur une balance à l’équilibre. « Dysnomia » le nouveau né est sorti près de deux ans après « De la pur pour les durs 2 Vol 2« ,une mixtape plutôt bien tournée.

L’album est loin d’être orienté Old School. Non en réalité il s’agit de la rencontre entre plusieurs générations, plusieurs styles, et sous genres. Il s’agit d’un melting pot urbain. On retrouve des tête qu’on a retrouvé un peu partout dans ce rap jeu. Il y a aura l’éternel AP du 113 qui vient de sortir sa « Laverie Vol 1« , mais aussi Da Uzi qui prépare son troisième projet. Mais la scène pop urbaine legs du Wati-B sur lequel est signé l’artiste s’est aussi invité sur le projet avec Gims et Lefa. On retrouvera aussi La Hyène, Keros-N et Greg Gauthier.

Entre Trap, titres plus rythmé, ou plus percutant, Dry fait sa place avec comme seule constante la réalité du verbe, et l’authenticité d’un rappeur que les années n’ont pas éreinté. Avec Rim’K, AP, et Demon One, la Mafia K1 Fry est toujours là et pas seulement sur les compilation d’anthologie.