Comme la plupart de ses contemporains, Koba LaD fait preuve de beaucoup de polyvalence. Son premier projet solo “VII” a été certifié disque d’or l’année dernière. Il revient en force avec un nouveau projet “L’affranchi” sorti hier soir. Un album complet dans lequel le pensionnaire de la maison Def Jam déroule l’ensemble de son répertoire Rap.

Branché Trap, le rappeur qui a un timbre de voix très particulier se détend sur un titre plutôt cloud avec Maes sur la troisième piste de son album. Sur le morceau “Matin”, un beat lent, et un petit sample de piano, accompagnent les voix de Maes et de Koba LaD légèrement autotunées. C’est la première collaboration entre les deux hommes. Maes vient de sortir d’un premier album “Pure”, et d’une série de featuring avec Da Uzi, et Benab sur “Rude”.

C’est la paire de Beatmaker M.O.C et Sofiane Pamart qui a été chargée de réaliser la production instrumentale. Dans le morceau, en bons “dealers maudits”, Maes et Koba LaD racontent avec un ton légèrement mélancolique “les histoires du rinté”. Sur ce morceau, Koba s’est complètement adapté au style de Maes plus accoutumé à faire ce genre de morceaux moins égotrip comme sur “Billets Verts” et “Mama” extrait de son dernier album “Pure”.