C’est un véritable tremblement de terre à plusieurs titres. Tout d’abord ce morceau “bonus” qui clôt le superbe album “Mutant” de Rim’K est un featuring entre deux monstres sacrés du rap français. A gauche, Rim’k membre historique du 113 Clan qui a dominé le Rap hexagonal avec son groupe à la fin des années 90′ et au début des années 2000. Aujourd’hui de retour en solo, il est l’un des seuls rappeurs français “oldschool” à s’être réadapter sans problème au nouveau marché musical. Entre “Les Princes de la ville” et “911” il y a un monde. Et le rappeur du 94 ne se contente pas de faire de la “Trap”. Entre clouds, Trap, et ici en mode club, il déploie son répertoire comme si il était en plein exercice de style. De l’autre côté, à droite, on a Alonzo, l’ancien membre des Psy 4 de la Rime, a dominé avec son groupe de rap du début des années 00′. Aujourd’hui avec Soprano, en solo comme lui, ils ont réadapté leur style et font partie des géants du Rap français. 

Autre fait carrément notable, “911” de Rim’k et d’Alonzo est aussi fort qu’un certain “Validée” de Booba et Benash. Si Booba avait samplé un feat de Sidiki Diabiaté et avait tiré sur le côté zouk, “911” est club voire carrément reggaeton. Le rappeur a des chances de faire l’actualité en radio et dans les clubs avec ce titre exceptionnel. Place aux artistes.

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !