Le phénomène 93 Empire d’Affranchis Music vient de débarquer dans les bacs, et surtout sur toutes les plateformes de streaming. Devant le succès populaire de l’opus, devant la démonstration artistique d’un 93 qui, devenu Empire, n’a perdu ni son bagou ni la rage qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. La Rédaction de Rapunchline (Krow & ZeZ) ont tenté de vous présenter les dix titres qui ont fait le 93. Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive et vous trouverez sans doute des artistes qui manquent à la liste comme Sadek, Alibi Montana et beaucoup d’autres. Grosse kassded à eux. 

Le 93 est la terre mère du Rap français. C’était à la fin des années 90′ à “une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître” (Charles Aznavour – La Bohème) que le groupe NTM commence à écorcher vif la chanson française. Dans les années 90′, la France écoute surtout de la Dance  qui passe en boucle sur les rares chaînes de télévision musicales avec M6 en tête. MTV et MCM sont réservés à une élite bien pensante tant le prix de l’abonnement est élevé.

“On passe pas dans leur radio, on fera le tour c’est pas grave le plus dur c’était sortir de la cave” NTM 

Ce n’est ni Internet ni YouTube qui viendront sauver les apparences. NTM se construit seul loin du faste de la capitale, loin de la radio, loin de la France en général dans une Seine Saint Denis qui deviendra une terre d’artistes et de sportifs incomparables que le nouveau Roi d’Affranchis Music, le dénommé Sofiane tente ici de réunir dans son 93 Empire. C’est en passant par les canaux traditionnels de diffusion que Joey Starr et Kool Shen offrent leur “Seine Saint Denis Style”. Produit, composé, et imaginé par eux même (c’est une autre époque) sur des scractchs de Naughty J, le titre finalise la signature du 93 sur le Rap : Un rap énervé et inconscient !

Deuxième grosse production dans le 93, il s’agit du titre “93 Hardcore” du groupe Tandem devenu légendaire avec Mac Tyer et Mc Kregor. Ce single est un concentré de rage et l’hymne de toute une génération.

“Que soit  dans le sport ou dans le ter-ter, dis toi bien qu’on te N.*.* ta mère” Mc Kregor

Tant du point de vue de la production instrumentale composé d’un violon maltraité et d’un gros beat que des lyrics ultra violent, le 93 est toujours aussi inconscient. Mac Tyer aka le Général qui vient d’Aubervilliers vient de signer sur le label Def Jam parachevant le rêve d’un rappeur qui n’a jamais “baissé son calcif” avec des punchlines parmi les plus mythiques de l’histoire du rap français : “La vie qu’j’ai tu la connais par coeur car c’est partout c’est la même…” la suite appartient à la légende.

Sefyu s’apprête à revenir dans le Rap français. Le rappeur a pendant longtemps dominé la scène hexagonale avec un des instrus décapantes, et un flow très particulier, une voix à la fois grave et fuyante. C’est le morceau “Molotov 4” extrait de “Suis-je le gardien de mon frère ?” qui, à ce titre; est le plus révélateur. Avant de partir, le rappeur qui cachait son visage a laissé un héritage extraordinaire. Bientôt un come-back par ailleurs.

Personne n’a oublié les débuts de la Trap en France. Le 21 octobre 2013 sortait l’album “Or Noir” avec son titre éponyme. Sur une production Instrumentale de Therapy et le “Back To The Future” légendaire qui précède chacun de ses morceaux, Kaaris fonde ce qui deviendra le genre le plus “suivi” du Rap français pour les 5 années qui ont suivies.

“Je suis fait d’Or Noir comme le pétrole”

Avec un clip extraordinaire, qui marque le passage à l’âge adulte. Le rappeur marque son acte de naissance en même temps que l’acte de naissance d’un nouveau Rap français.

C’est la première fois que le terme “93 Empire “ entre dans le vocabulaire de Sofiane. Dans le sixième épisode de sa série #JesuispasséchezSo, Sofiane donne la réplique à Kalash Criminel. Sur une production instrumentale réalisée par Yasser Beat, et sur une réalisation du maître à penser de Daymolition Screetch, on a l’impression que les deux rappeurs “sauvage comme jamais” ont invité tout le 93 dans ce clip très impressionnant, acte fondateur d’un élan fédérateur dont on connait la suite. La sauvagerie est encore là..

Arrivé au début des années 10′ avec plusieurs mixtape “NQNT”, Vald a tout explosé avec ses deux derniers albums “Agartha” et “Xeu”. Leader du mouvement Troll Rap en France, le petit “blond” n’a absolument rien à voir avec un Eminem avec lequel on a du tort de le comparer à ses débuts. En effet, la seule chose qui rapproche Eminem et Vald c’est leur couleur. Le rappeur déboule dans le Rap avec un premier hit intitulé “Bonjour”. Sur une production intrumentale de Ovaground, le rappeur fonde le Troll rap sur une histoire hilarante d’un type qui s’est fait “N*.* sa mère parce qu’il n’a pas dit bonjour”.

Impossible de faire un sujet sur le 93 sans parler du morceau “Chocolat” de Lartiste, originaire de Bondy dans le 93. Tous ceux qui connaissent l’artiste, savent qu’il a travaillé dur avant de s’imposer justement grâce à ce genre de single comme “Chocolat”. Le chanteur a rempli la place laissée vide par l’absence de R’n’B en France avec des titres ambiancés et chantés. Composé par Joe Rafa, Awa Imany et Lartiste font le tube de l’été 2017 avec ce superbe titre.

Changement total de style avec Dinos et les “Pleurs du Mal” extrait de son album “Imany”. Le rappeur n’est pas “inconscient” comme la plupart de ces coreligionnaires du 93 mais il est plutôt engagé même sans pour autant être politisé. Engagé à la manière du 93, en relatant la réalité de ses habitants sans la maquiller. Sur une production instrumentale réalisée par Robin Waïss et BBP, Dinos exprime le malaise de toute une génération perdue dans ses désillusions. Du rap hors-genre et poétique comme on les aime.

Notre avant dernier choix se portera sur Despo Rutti rappeur maudit signé chez Y&W jusqu’à il y a peu de temps. Il y a rarement eu rappeur aussi subversif aussi brut. L’un des plus grands dans le rap français malgré les polémiques qui ont émaillé sa carrière. Voici l’un de ses titres les plus engagés “Arrêtez” lancé dans la fameuse compilation “Hostile 2006”.

Ce sujet ne pouvait se terminer que sur “Empire” de Kaaris et Sofiane extrait de “93 Empire” l’album de Sofiane :

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !