Encore un rebondissement dans l’affaire de l’octogone. Booba a beau crié sur tous les toits et surtout sur ses surpuissants réseaux sociaux que “c’est la seule issue” possible au clash avec Kaaris qui a débuté il y a bien des années, il semble surtout que ce soit la moins probable.

D’après les informations recueillies par un journal suisse, la ville de Bâle “voit d’un très mauvais œil” la décision de la SHC d’organiser le combat entre Kaaris et Booba en son sein. Le combat qui devrait avoir lieu le 30 novembre agitent les autochtones mais également les membres de la division locale de MMA. Selon les membres de la MMA de Bâle, ils ont passé des années à faire accepter leur sport et le dissocier du simple combat de rue.

Kaaris et Booba ont beaux être des athlètes, l’histoire de ce combat commence dans le terminal d’Orly dans une rixe qui n’a rien du “Noble Art” que défendent certains puristes des sports de combat. La ville de Bâle a également peur des débordements qui pourraient se produire un peu à la manière des hooligans dans le football.

Cette histoire a définitivement fait couler plus d’encre que d’hémoglobine. Personne ne croit à la grande paix entre ces deux monsieur du Rap français, mais l’octogone, “seul issu”, risque de poser des problèmes.