lundi 26 octobre 2020

Dinos balance un nouvel extrait d’un son intitulé XNXX !

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Plus de doutes, l’album de Dinos est bel et bien en approche et devrait arriver avant la fin de 2019. Il y a 4 jours, le rappeur originaire de la Courneuve (93) postait une photo de lui en cabine avec la légende « 70%« , laissant ainsi penser qu’il arrivait sur la fin de son nouvel album.
Son premier album s’était fait attendre pour sortir finalement le 27 Avril 2018. Intitulé Imany, il avait fait l’unanimité parmi les amateurs de rap. Il faut dire qu’il avait fait ses armes avant ça : révélé aux Rap Contenders, il avait ensuite sorti deux projets intitulés L’alchimiste (2013) puis Apparences (2015) avant de se lancer dans un album.
À la manière d’Alpha Wann avec UMLA, on peut dire que Dinos est un artiste qui a travaillé son art, qui a su trouver son style et son public, et qu’il n’ira jamais contre ses idées pour aller chercher une certification. Fort du succès d’Imany, il a sorti une version Deluxe en Décembre 2018 avec 7 titres supplémentaires qui s’inscrive parfaitement dans la continuité de l’album.
Si le rappeur de la Courneuve avait annoncé à cette même période que son deuxième album s’appellerait Taciturne et arriverait courant 2019, il est depuis un peu plus discret, avec tout de même une apparition sur la BO de Black Snake en Février pour le titre Parle moi.
Alors après son post d’il y’a 4 jours, l’extrait posté aujourd’hui nous laisse penser que du neuf va arriver ! On découvre l’extrait d’un son d’une cinquantaine de secondes, apparemment appelé « XNXX » puis ce qui semble être l’outro du même morceau, où Dinos nous fait part de ses doutes autour de son activité de rappeur ainsi que de ses incertitudes et de l’inquiétude de son entourage. Accompagné de la légende « Je prépare la déprime hivernale doucement mais surement« , tout porte à croire que tristesse et mélancolie seront au rendez-vous, comme il avait si bien su faire sur Imany en faisant de Helsinki et des Pleurs du mal les morceaux phares du projet.
Pour patienter, ses fans pourront le retrouver le 7 Septembre au Docks de Paris à l’occasion de la toute première édition du Migrant Festival. Organisé par le BAAM, (Bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants) ce festival a pour objectif de créer un élan de solidarité autour de la question des migrants, mais aussi de sensibiliser le public à cette problématique souvent trop méconnue ou ignorée. On y retrouvera donc Dinos aux côtés d’artistes comme Nekfeu, Youssoupha, Kalash Criminel, Jain ou encore L.E.J. Ce sera donc un bon moment de rencontres, de partage et de musique !

 

View this post on Instagram

 

Je prépare la déprime hivernale doucement mais surement

A post shared by Dinos (@punchydinos) on