JoeyStarr et Béatrice Dalle étaient invités sur France Inter par Léa Salamé pour faire la promotion de leur pièce de théâtre Elephant Man et ils ont fait une disgression vers des sujets d’actualité. La journaliste a posé la question de savoir ce qui indigne JoeyStarr, il a répondu que ce qui se passe actuellement dans le football c’est-à-dire les insultes racistes, homophobes qui sont proférées par les supporters à l’encontre des joueurs, c’est quelque chose qui le met en colère, tout en rajoutant que malheureusement ce n’est que le reflet de notre société. Le débat face à cette problématique était de savoir s’il fallait arrêter les matchs quand ce cas de figure se présente, le rappeur lui pense qu’il s’agit surtout d’éduquer les gens. Cela fait alors le pont avec la polémique autour de l’ex-footbaleur Lilian Thuram, très engagé sur des sujets liés au racisme avec notamment sa fondation Lilian Thuram-Education contre le racisme.

Revenons sur la polémique, Lilian Thuram a été accusé de racisme à la suite d’une interview qu’il a donné pour le journal italien Corriere Dello Sport, ses propos ont déchainé les passions alors qu’interrogé sur les insultes racistes proférées à l’encontre des joueurs noirs et notamment du joueur Romelu Lukaku qui a essuyé des cris de singes (comme tant d’autres joueurs) lors du match de l’Inter Milan à Cagliari, il a expliqué qu’ « Il faut prendre conscience que le monde du foot n’est pas raciste, mais qu’il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche. Il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les Blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être ». Suite à ces propos qu’il a expliqué avoir été sorti de leur contexte car seules ses réponses étaient publiées et non les questions, que l’ordre des phrases ont été modifiées pour donner une allure discriminante vis-à-vis des blancs. L’extrême droite a immédiatement sauté sur l’occasion pour porter plainte pour racisme anti-blanc, la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme) a même fait paraitre un communiqué pour dénoncer ce qu’ils appellent « une dérive antiraciste » et relancé un débat qui n’a pas lieu d’exister sur ce type de racisme. On ne peut pas parler de racisme anti-blanc dans un pays où les blancs sont dominants, qu’ils sont supérieurs en nombre et où cette couleur de peau est la norme, il n’y a pas discrimination anti-blanc pour trouver du travail où encore un logement, c’est pourquoi cette notion est ridicule.

JoeyStarr remet donc les paroles de Thuram dans leur contexte pour expliquer ses propos, il exprime que les blancs ne peuvent pas sentir le racisme de la même manière qu’une personne non blanche car forcément ces personnes expérimentent le racisme au quotidien, par le biais de regards ou d’actes discriminants. Le racisme qui peut être exprimé par la société vient du fait d’une histoire qui va très loin comme il dit, qui est donc celle de la colonisation, de l’esclavage fondé sur des théories de races et de supériorité de celle qui est blanche. Lorsqu’on se trouve du côté du dominant il est impossible de comprendre ce que peut subir une personne issue des minorités, que ce soit une femme, un noir, un arabe ou un rom ou encore une personne autre qu’hétérosexuelle. En Europe, le dominant c’est un homme blanc hétérosexuel qui n’expérimentera jamais ce type de racisme. JoeyStarr explique qu’il est lui-même victime de discrimination alors qu’il est un artiste connu aisé mais il reste noir donc issu de minorité.

C’est une prise de parole courageuse de la part de JoeyStarr qui montre son soutien à Lilian Thuram dans une France ou l’on a du mal à admettre qu’il existe et perdure malheureusement un racisme sociétal.