jeudi 21 octobre 2021

L’afro-américain George Floyd, tué par la police, était un ancien rappeur proche du DJ Screw !

C’est un fait, les meurtres d’afro-américains par la police aux Etats-Unis sont de plus en plus fréquents. Hier, la Haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Michelle Bachelet a appelé les Etats-Unis à stopper les meurtres d’afro-américains par la police. Dans un climat de vives tensions, l’affaire George Floyd secoue l’actualité du Minnesota et plus largement des Etats-Unis depuis maintenant quatre jours. Revenons aux faits.

Lundi soir vers 20h, dans le centre de Minneapolis, un commerçant se rend compte d’un recel de fausse monnaie qui a eu lieu dans sa boutique. Il appelle la police. Les policiers interpellent l’individu suspect dans sa voiture garée le long du trottoir qui se trouve être George Floyd. Tandis que les caméras de surveillances montrent George Floyd se laissant menotter en n’opposant aucune résistance, un attroupement se forme et une passante filme l’interpellation. Les mains attachées dans le dos, plaqué contre la roue de son véhicule, George Floyd est écrasé à son cou par le genou de l’officier de police. Tout le long de la vidéo, George répète en gémissant « Je ne peux pas respirer, je vais mourir » sous le regard nonchalant du policier et de ses trois collègues. Il sera déclaré mort, dès son arrivée à l’hôpital. Derek Chauvin, le policier qui a froidement strangulé George avec son genou a déjà fait l’objet auparavant de 18 plaintes non abouties.

Dans ce climat confus et très sensible, il a été mis en évidence que George Floyd était, il y a 20 ans, un rappeur reconnu à Houston et proche de DJ Screw. En effet, le quotidien Houston Chronicle confirme que George Floyd était un membre notoire du groupe Screwed Up Click mis en place par le célèbre DJ Screw dans les années 1990. Floyd apparaît sur deux projets de DJ Screw « Diary of the Originator » et « Screw Zoo freestyles« . Floyd aura d’ailleurs l’honneur de voir une tape « Tre World » dédicacée entièrement par Screw en 1998 et nommée : « The Big Floyd Personal Tape« . Membre également d’un autre groupe de rap nommé Presidential Playas dont leur unique album nommé « Block Party » est sorti en 2000, Floyd a préféré déménager dans le Minnesota en 2018. En travaillant tout d’abord comme routier puis vigile dans une boîte de nuit, cet artiste connu d’une certaine génération et homme connu d’une autre, est décédé comme un martyr en espérant que ce soit le dernier