Après Trace Urban, BBlack, et OKLM Radio, Clique TV est la nouvelle chaîne de télévision consacrée à la culture urbaine. Réuni autour de Mouloud Achour, plusieurs chroniqueurs sont invités à présenter des émissions autour de thème urbains comme le Rap, mais aussi l’humour, ou même le manga. Pour Noël, Mouloud Achour avait une surprise pour son public. Il a invité le rappeur Jul pour une Interview exclusive qui a été diffusée le jour de noël à 18 h sur Internet et à 21 H sur Clique TV.

Jul n’aime pas beaucoup se mettre en valeur. C’est ce que nous a révélé l’une des ses anciennes collaboratrices. Il est un artiste avant tout. Donc il concède très peu d’interview. Et il le confirme tout au long de l’interview : “Le message part de ma musique, je suis quelqu’un qui parle pas trop”. En effet, Jul préfère chanter que parler inutilement.

Jul est sans aucun doute le rappeur le plus prolifique du rap français. Depuis ses débuts, il y a 5 ans, sur l’album “Dans ma Paranoïa” (La Liga One – 2014) jusqu’à la sortie de son dixième album solo “La Zone en Personne” (D’Or et De Platine – 2018) , Jul n’a jamais fait moins bien qu’un disque d’or, et c’est un habitué des disques de platine, avec “My World” (D’Or et De Platine – 2015) il a carrément tapé le disque de diamant.

Première surprise, il annonce que quand il a arrêté le lycée, et “qu’il a travaillé dans la menuiserie” avec son père. Il a utilisé son “premier salaire” pour acheter du matériel musical devant l’incompréhension de sa mère à laquelle pourtant il rend hommage assez souvent.

Ce qui fait la force de Jul, c’est que le rappeur est loin d’être bling-bling, qu’il ne se prend carrément pas au sérieux. Les autochtones à Marseille savent très bien qu’on peut toujours retrouver Jul dans le quartier en survêtement. Qu’il est toujours sympathique et ne croit toujours pas aujourd’hui malgré “les disques d’or et de platine” qu’il a marché sur la Lune.

L’interview commence sur une petite vanne qui reviendra tout au long de l’Interview. Le Journaliste fait savoir que certaines personnes disent écouter de la “Jul”. Il s’agit de sons “à la Jul”. C’est vrai Jul a inventé un style à lui tout seul.

Selon le rappeur, le Jul “c’est un tempo accéléré” avec une certaine “mélancolie“. Pour son dernier album, il a “enregistré de jour comme de nuit”. Avant tout, il besoin de ressentir sa musique. Il n’y pas de tristesse chez Jul, il y tout l’ambivalence de la ville phocéenne entre la beauté, la joie, et un drame marseillais qui malgré tout existe toujours.

Dans le discours de Jul, il y a toujours eu des phases sur “les jaloux”. Comme il le dit lui même “les jaloux vont maigrir”. Contrairement à ce que l’on croit, Jul révèle que la jalousie le fait beaucoup souffrir. Comme il le dit dans le titre “Poussette”, les jaloux pense que “ça tombe du ciel”. Mais Jul a beaucoup travaillé avant de réussir à sortir ses skeuds. Par exemple il a révélé que pour son dernier album “La Zone en Personne”, il a fait plus de 80 titres avant de les sélectionner pour l’album.

Il raconte également qu’au départ quand il a commencé à Marseille “il n’y avait pas beaucoup de studios”. Il a annoncé que c’était difficile de se lancer dans le Rap…

Jul croit en Dieu mais il n’a jamais vraiment été fan d’un artiste mais de deux sportifs, Zinedine Zidane et Cristiano Ronaldo. Le rappeur dévoile un peu sa véritable personnalité.