lundi 1 mars 2021

Vitaa donne des nouvelles de Diam’s : « elle écrit encore » !

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

« Mél, assieds-toi faut qu’j’te parle« … Rien qu’en lisant ces mots vous avez tous déjà la chanson en tête, tellement la collaboration entre ces deux artistes est devenue classique aujourd’hui. Ce morceau est extrait de l’album Dans ma bulle sorti en 2006, gros carton de l’ex-rappeuse qui se classe numéro 1 des ventes en 2006 et atteint le diamant (+500 000 ventes) en 2007.

Et même si aujourd’hui Diam’s a rangé le micro pour laisser vivre Mélanie, elle aura laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du rap français. Vitaa était encore une « jeune artiste » à l’époque de Confessions Nocturnes, et s’apprêtait à connaître le succès avec À fleur de toi, puis aujourd’hui dans son duo avec Slimane qui cartonne en France.

Invitée sur France Inter, cette dernière en a profité pour reprendre magnifiquement un morceau de son amie (Ma France à moi) avec toute la douceur et la légèreté qu’on lui connaît.

Elle donne également des nouvelles de son amie, assurant que bien qu’elle ait décidé de mettre la musique de côté, elle continue d’écrire et même de poser des couplets, réservés à son amie Vitaa, qui a toujours vanté ses qualités d’écriture et de technique, comme beaucoup de monde en France.

Même si elle ne reviendra très certainement jamais à la musique, voilà une bonne occasion de se refaire tous ses plus gros classiques, qui tourneront certainement dans quelques réveillons demain soir… !