Le titre “Papers” c’est un peu la dreamteam du Rap français. A la prod, on retrouve DJ Kore, le producteur émérite qui a plié le Rap français d’Est en Ouest en collaborant avec les plus grands de Booba, à Rohff en passant par Lacrim. Dernièrement, le producteur était à la tête de la Direction artistique de la bande originale de Taxi 5, et il a annoncé une collab avec le grand DJ Khaled.

“An other One” donc, puisque c’est Kore qui a imaginé cette collaboration entre Zola et Ninho qui se trouve sur le premier album du rookie “Cicatrices”. Sorti en même temps que les “Deux frères” de PNL, l’homonyme de l’auteur de “J’accuse” s’en sort avec les honneurs cumulant près de 15 000 ventes tous support confondus dès la première semaine d’exploitation. Pour Ninho c’est encore mieux, puisque quelques semaine seulement après sa sortie, il tape direct dans le platine.

Sur une production instrumentale en phase avec les standards américains du moment, Ninho et Zola se donnent la réplique dans un va et vient d’égo trip avec une utilisation mesurée de l’autotune. Le clip raconte la vie du four avec quelques références bien connues des initiés comme ce big up à la série Gomora : “Elle est bien coupée, t’inquiètes Savastano va s’en occuper”.

Le clip minimaliste délaisse les manoirs tant recherchés par les rappeurs d’aujourd’hui pour s’enfermer dans le ghetto. Un son qui sent le bloc à l’américaine.