vendredi 20 novembre 2020

5 artistes suisses à surveiller de près !

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Aujourd’hui Rapunchline vous propose de découvrir cinq rappeurs suisses aux talents confirmés et prometteurs.

 

IZOS
Jeune prodige de la nouvelle scène genevoise, Izos continue morceau après morceau à imposer son style nonchalant et vaporeux. Plébiscité par un public qui ne cesse de s’élargir, on peut notamment fréquemment entendre son banger « Son Dansant » sur les radios Outre-Sarine. Son freestyle sur le média Sheesh, ainsi que ses passages sur Couvre Feu, Nayuno Session et SRF Virus au côté de Lee Boma et A’s témoigne de cette montée en puissance. Il est actuellement en préparation de son premier projet officiel annoncé pour le 27 novembre.

TAMSA 
Lorsque l’on tape « Les Palettes Genève » sur Google, plusieurs articles relatent la fracture sociale à laquelle est malheureusement sujette ce quartier de la ville du bout du lac. C’est également dans ce quartier que Rim’K a tourné le clip de « Fratello » extrait de son album « Mutant » sorti en 2018. Héritier de cette riche histoire, le jeune Tamsa dépeint l’atmosphère et la vie de ces habitants avec une fougue et une rage caractéristique que l’on a déjà pu apercevoir dans son freestyle Sheesh (média suisse) ou dans son clip « Twenty One » et sa collaboration avec la nouvelle génération genevoise dans « Département 1200 ». On attend impatiemment la suite.

MENDOSA 
Personnage discret, Mendosa a pourtant fait parlé de lui avec son clip « New Jack City » où le décor est planté. Dans une ambiance lancinante, le jeune genevois nous explique tout simplement qu’il est venu pour durer et qu’il va falloir compter avec lui durant les années à venir. Des projets sont actuellement dans le four.

OG BRAX 
De BraccoBraxx à Og, force est de constater qu’il est de ceux qui traverse le temps et s’y adapte. Présent depuis de nombreuses années, Og Brax prend un nouveau départ marqué par la sortie de deux clips : « OM2 Freestyle » sorti avant l’assassinat de Georges Floyd, où le genevois appuie là où ça fait mal, puis avec « Capuché », gros banger qui peut compter sur la présence de la championne du monde de Krump 2020, Mamu Tshi. Ces sorties inédites sont annonciatrices des singles à venir qui sont extraits de son prochain projet de quatorze titres « Only Middle 2 » dont on vous reparlera prochainement.

MOMS 
Pur produit de La Chaux-de-Fonds, Moms fait parti de cette génération totalement décomplexée. Le rappeur n’a de cesse de faire parler de lui depuis la sortie de son projet totalement produit en indépendant « Bendahab » sortie en décembre 2019. On pouvait y retrouver entre autre le banger Kennedy qui lui a permis de se faire entendre de toute la Suisse. En 2020, il a directement enchaîné avec sa série de freestyle Waryaa sur youtube et sortie un EP nommé Drill House durant le confinement. Bien entouré, il continue de peaufiner sa recette faite de flow mélodieux et kickage dont seul lui en a le secret. Il a dernièrement balancé le banger « Samedi » qui a été relayé par le célèbre média parisien Generation. Nul doute que la musique de Moms retentira fort dans vos oreilles en 2020 et les années à venir.