vendredi 9 avril 2021

Kaaris – Équipage

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Jeudi soir à minuit, après près de 5 ans, Kaaris et Therapy ont rétabli la connexion qui avait débouché sur la découverte de l’Or Noir. Les deux hommes ont extirpé la Trap Music du sol aride de Sevran avec cet album. Et définitivement, que Kaaris ait ramené ou pas la lumière sur Sevran, il a ramené la Trap sur le rap français : « Avant moi t’écoutais pas de la Trap » (Gun Salute). Avec « Equipage« , c’est l’ouverture de son nouvel album « Chateau Noir » que K2A a clippé avec les mains expertes de Cedrick Cayla.

C’est l’équipe de Therapy qu’on trouve bien entendu à la prod avec 2093, 2067 et 2077. La prod’ est sombre comme l’époque. Qui n’a jamais rêvé d’utiliser un décodeur pour connaître les pensées bresons de Kaaris. C’est devant un écran géant que le rappeur du 93 déverse ses versets énervés. Derrière lui les images défilent comme dans le clip « Hardcore » (version censurée de 98 de Kery James). On y retrouve DSK dans les griffes de N. Diallo (« tes couilles peuvent te rendre riches, une chatte peut te ruiner« ), mais aussi Eric Zemmour, un habitué des titres de rap.

A la fin du clip très créatif de Cedrick Cayla, le rappeur de Sevran réalise le geste qu’il l’avait rendu célèbre dans le clip de « Or Noir« , titre phare de sa première collaboration avec Therapy. Une nouvelle ère commence.