En attendant la sortie de son film Banlieusards sur Netflix le 12 octobre 2019, Kery James dévoile le clip de son feat avec Orelsan, avec en bonus quelques images du film. Contrairement à Nekfeu (qui a sorti Les étoiles Vagabondes avant l’album du même nom pour en faire la promotion), Kery procède à l’inverse, utilisant la musique comme arme de teasing pour son long-métrage.

Le clip, mêlant des images tirées du film et plans sur les deux rappeurs, traduit une volonté réelle de faire passer un message : les plans sont simples, les symboliques peu complexes, les paroles sous-titrées … L’auditeur est invité à s’intéresser moins à la forme qu’au fond.

Et sur le fond, précisément, pas de surprise : il est incisif, juste, brutal … On en entendait pas moins de Kery James, rodé à l’exercice du rap politisé et dénonciateur, autant que de l’art de l’éloquence qu’il a mis en scène au théâtre. La prestation d’Orelsan, de ce point de vue, est plus surprenante, lui qu’on retrouve ici dans un registre nouveau. Pour autant, il fait le poids et relève le défi, puisqu’il n’est jamais en reste tout à long de ce morceau qui prend la forme d’une joute verbale entre les deux rappeurs, qui s’affrontent autour de la question de la responsabilité de l’état en banlieue. Racisme, injustices, et inégalités sont autant de thèmes abordés pour finalement mener, à l’issue du 9e couplet, à cette question que pose Kery : « Qu’est-ce qu’on fait ? ». Peut-être le film permettra-t-il d’y répondre, rendez vous en octobre !