Timal fait partie des rares rappeurs diffusés sur Daymolition qui ont su s’attirer les faveurs du géant du Freestyle français. C’est bien Daymolition qui a repéré le rappeur du 77 et l’a emmené jusqu’à la réalisation de son premier album solo « Trop Chaud » sorti le 27 avril dernier. Depuis, le rappeur énergique a dévoilé deux clips extraits de ce projet « Arrivant » et « Dans ma ville ». Après une semaine d’exploitation, l’opus de Timal s’était déjà arraché à plus de 10 000 exemplaires. Une performance pour un premier album à l’heure oú le streaming fausse tous les chiffres.

Mais c’est pour réaliser « la 9 » que Timal a fait appel aux services de Daylight. C’est avec cette série de Freestyle « numéroté » que le jeune artiste du 77 s’est fait repérer par les insiders et également par le grand public. Sur une production instrumentale signée Junior et Shabz Beat, le Timal montre que lorsqu’on vient du Freestyle dans la jungle de Daymolition, le rap on le connaît, il l’a vu grandir.

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !