lundi 3 août 2020

Valak – On a eu tort

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Déjà validé par Zeguerre ou encore Fianso, son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose pour l’instant mais une chose est sûre, après avoir écouté son dernier morceau « On a eu tort » vous comprendrez qu’il est à même de devenir l’un des rookies que l’année 2020 va révéler.

Son nom de scène « Valak » s’inspire du roi des démons de la magie goetie qui représente un des démons les plus craints par les démonologues. Une manière pour notre rappeur de s’imposer face au rap game plein d’attitude et de confiance en lui.

En effet, Valak qui a toujours baigné dans la musique de par son environnement familial a naturellement choisi le rap et plus particulièrement la trap pour s’exprimer et imposer son univers musical.

Ses influences outre-atlantique telles que Lil Wayne, Young Thug, The Weeknd ou encore Post Malone lui ont valu d’écrire ses premiers morceaux dans la langue de ces derniers. Aujourd’hui c’est en français qu’il a décidé de nous introduire à son univers musical dont l’identité est majoritairement sombre et mélancolique.

Son nouveau morceau « On a eu tort » sorti il y a quelques jours sur toutes les plateformes met en avant une histoire d’amour impossible et les regrets que peuvent émaner de deux âmes déjà prises mais dont les corps décident tout de même de se rencontrer. Sur une instru signée Davyna, Valak nous prouve qu’il maitrise son art en tout point. Ponctué de refrains mélodieux, ses couplets s’enrichissent par des changements de voix qui nous donnent l’impression d’un conflit de pensées entre lui-même et son alter-ego.

On attend la suite avec impatience, d’ici là vous pouvez en apprendre plus sur lui en écoutant « Démon » et « QLN » !