La star de Bomaye Musik a dévoilé son album « Appartement 105 » la semaine dernière. Après ses tubes « J’ai déconné » et « Bazardé », KeBlack est revenu avec un album plus personnel oú il mêle ses influences Thug et son aversion pour l’ambiance et la fête. Au niveau des thématiques comme dans le titre « Dangereux », le prince de Bomaye raconte la rue avec beaucoup de justesse et sans excès. La rue n’est pas l’eldorado pour le rappeur, mais plutôt « la mère des enfants perdus ». D’autre part, il enchaîne également sur’ des les thématiques de l’amour et du love qu’il maîtrise si bien. Quoi qu’il en soit avec son ton, KeBlack n’est jamais barbant ni donneur de leçons.

Les chiffres de vente de l’album de KeBlack viennent de tomber. Après une semaine d’exploitation, il a écoulé plus de 3716 opus tout supports confondus. C’est très encourageant pour cet album plus personnel plu intime que les autres.