Le membre de la Sexion d’assaut, dont nous attendons patiemment le retour, a commencé sa carrière solo dès la pause du groupe. Après une multitude de singles, dont « Sur ma route » ou encore « Madame Pavoshko », Big Black sort son premier album intitulé « Les yeux plus gros que le monde » en 2014 qui sera par la suite certifié disque de diamant !

Un deuxième album solo complète sa discographie car en 2016 il sort « Éternel insatisfait » incluant des titres comme « Je suis chez moi » ou encore un très bon feat avec le marseillais Soprano : « Frérot », certifié single d’or.
 Black M est donc devenu un pilier de la scène rap et urbaine française aujourd’hui mais une punchline de son nouveau titre « Bon », sorti le 3 juin, a suscité une attention toute particulière.

En effet, dans une interview rendue pour nos confrères du Parisien, l’artiste de 34 ans explique au fur et mesure les différentes phrases de son single. Quand arrive la phrase « Pas de Lamborghini vroum vroum à Miami » la journaliste demande à Black s’il « attaque particulièrement un rappeur à Miami ». Le rapprochement avec Booba est rapidement compréhensible, car celui-ci vit depuis 2007 à Miami et adore les belles voitures de sport.

Le rappeur de la Sexion affirme avec le sourire que cette punchline ne visait aucun rappeur français, en l’occurrence ici Le Duc, et livre au Parisien « Ne me mettez pas dans des histoires d’octogone ». Il répond donc avec humour à cette question et évite sans doute une défaite par K.O sur un ring. Cette punchline de Black M était évidemment pour montrer que son éthique et ses valeurs n’ont pas changé après tout le succès qu’il a rencontré.

Son morceau « Bon » sera d’autant plus le prologue de son prochain album qui sortira courant 2019 intitulé « Il était une fois ». 
Nous attendons la sortie de son nouvel opus impatiemment, mais le Big Black nous livre de quoi attendre avec son single « Mon beau frère » dont le clip rassemble entre autre Rayane Bensetti et Issa Doumbia.