Entre Damso et Booba, les choses ne vont apparemment plus. Et pourtant, c’est B2O qui a lancé le prodige belge en le lançant sur le label 92i à l’époque de « Débrouillard » lorsqu’il était en « Batterie Faible ». Après le succès éclair de son premier album, Damso va tout simplement exploser. Avec « Ipséité » il décroche un disque de diamant. Booba n’est pas en reste puisqu’avec son dernier album « Trône » il est certifié triple disque de platine.

Les deux hommes se talonnent dans les bacs désormais. Avec « Lithopédion », Dems rend un album mal jugé par certains au départ mais qui est un exemple de richesse lyrical et musical. Il avait signé pour 3 albums au 92i. Aucun arrangement n’est trouvé entre les deux hommes concernant une prolongation du contrat de Damso. Il claque la porte du label de B2O tandis que ce dernier se concentre sur le label 7Corp avec Bramsito avec lequel il feat et Dixon.

Pendant quelques semaines, les deux hommes vont s’écharper « poliment » avant que B2O n’entre dans le vif du sujet. Hier, tandis que les Twinsmatic les beatmakers de Damso sur « Autotune » se félicite de l’accueil de l’ancien membre du 92i sur le morceau, Booba fait un casus belli en commentaire de la publication : « ça a l’air bien flingue ouais ». On imagine que Booba n’a pas aimé ce soutien de la part de beatmakers dont il est très proches et avec qui il a même featé sur “A.T.R” ou “U2K” !

Le post en question commenté par Booba :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bravo @thedamso pour ce Bercy complet, ça fait plaisir d’entendre « Autotune » ce classic qu’on a fait! Un grand s/o @leritchies 🖖🏽👁

Une publication partagée par twinsmatic (@twinsmatic) le

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !