Focalisés sur l’affaire de l’octogone qui monopolise l’attention depuis le 25 décembre 2018, les médias en général en ont presque oublié que Booba et Kaaris étaient avant tout des rappeurs. De passage à Abidjan dans le cade du Festival des Musique Urbaines d’Anoumabo de Femua créé par le groupe Magic System, Kaaris a carrément provoqué une émeute.

L’information a été révélé par l’Agence France Presse. Les festivaliers étaient au nombre de 10 000 approximativement. Au cours du concert de Kaaris, plusieurs festivaliers excités par l’événement ont enfoncé un barrage. Ils ont ensuite été appréhendé par les forces de police qui ont usé de matraques et de gaz lacrymogène. Il y a plusieurs blessés au cours de l’affrontement.

Kaaris a réagi sur Instagram à cet incident qui a eu lieu dans son pays natal, la Côte d’Ivoire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

MERCI ABIDJAN MERCI MARCORY MERCI FEMUA MERCI ENCORE 🙏🏿 #gokou #kingdozo🇨🇮 #zongo #225 #yapaslhommejamais #africa❤️

Une publication partagée par KAARIS (@kaarisofficiel1) le