Médine est le leader du label Din Records basé dans la ville du Havre. Din Records est un label très engagé sur le plan politique et artistique. Si Médine a fait de la lutte contre le racisme en général et l’islamophobie en particulier son cheval de bataille, Tiers Monde prétend que le matérialisme est l’esclavage moderne, tandis que Brav est altermondialiste. Ces courants font la richesse du label qui est injustement considéré par certains comme le terreau de « l’islamogauchisme ». Avec son dernier album « storyteller », Médine a véritablement passé un cap. Lui qui « rappait » de manière assez « classique » dans ses précédents opus jusqu’á « Arabian Panther » a véritablement adapté sa musique aux nouveaux standards sans pour autant polir son discours. Le titre « Don’t Laik » extrait de « Démineur » en est un exemple flagrant et il a créé une véritable polémique. Quoi qu’il en soit avec « Storyteller » il a écoulé plus de 6000 opus tout support confondu dès la  première semaine d’exploitation. Des chiffres inespérés pour un opus qui est loin d’être mainstream.

Dans les médias dits « traditionnels » le rap se réduit à une confrontation dans un aéroport depuis que Kaaris et Booba ont réglé leur clash avec leur poing et en public. Les chaînes d’information en continue ont transformé cette banale histoire en fil rouge de l’actu. Les autoproclamés spécialistes du Rap se sont succédés  sur les plateaux Tv débattant sur une banale « baston dans un aéroport ». Certaines figures dans le milieu comme Tefa, Niro ou Rockin Squat ont porté la voix du véritable hip hop. Celle qui n’accepte que la culture hip hop soit de fait assimilée à une « sous culture » en étant traitée de la sorte dans la valse des médias mainstream.

Il y a quelques heures, Médine a diffusé une photographie sur Instagram d’un genre particulier. Selon toute vraisemblance il aurait reçu un courrier de Booba. Actuellement, le leader du 92i est enfermé à Fleury Merogis. Sans doute a t-il choisi Médine pour devenir le porte voix de ce combat. Sans doute un morceau sortira de cette lettre.

“18 août 2018 dans cette putain d’maison d’arrêt” ✉️

Une publication partagée par Médine (@medine_officiel) le