Loin des caricatures de la vie de “Gangsta”, BigFlo et Oli enchaîne les disques de Platine depuis leur début avec “La Cour des Grands” jusqu’à leur dernier album “La Vie de Rêve”. Il évolue dans un style assez bon enfant proche d’Orelsan qui est leur idole absolu avec lequel ils aimeraient bien feater. Mais en 2018, alors qu’il nageait en pleine gloire, BigFlo a eu une dépression. Selon ses propos dans TéléLoisirs, il n’avait plus “d’énergie, plus de motivation, et même l’envie d’en finir ». Ce genre de dépression touchent pas mal les artistes surtout lorsqu’il sont au sommet.

En France, Diam’s, qui se présente elle même comme la “grand mère du rap français” (“si c’était le dernier“) du Rap français a connu une petite phase down qu’elle a exprimé dans le titre “I AM Somebody” extrait de son dernier album en tant que rappeuse. Elle a ensuite écrit des romans qui ont connu un succès certain en librairie.

BigFlo a donc contacté Diam’s pour lui faire part de ses doutes. Selon son frère Oli « Je ne vous révèlerai pas la teneur de ses propos mais elle a été d’une grande aide pour mon frère ».

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !