Gims a une carrière exceptionnelle. Le rappeur est arrivé du Congo lorsqu’il était très jeune. Il a écumé les foyers avec sa famille Djuna. Puis un jour, sa bonne étoile l’a amené vers la musique. L’artiste a commencé sa carrière avec la Sexion d’Assaut du Wati B de Dawala.

Puis l’artiste s’est lancé dans une carrière solo. Trois albums et autant de disque de diamant avec “Subliminal”, “MCAR” et “Ceinture Noire”, Gims atteint les sommets. Et c’est difficile à croire, mais le jeune artiste qui écumait les foyers et va se produire au Stade de France dans quelques jours.

Il est le deuxième rappeur après Eminem à se produire dans cette enceinte historique où “le Brésil s’est fait prendre trois bastos”. Gims est le deuxième rappeur au monde à se produire au Stade de France et le premier français.

Il était invité au JT de France 2, il a pu expliquer son parcours à Laurent Delahouse. Michel Sardou est l’autre invité de du JT. Ce dernier précise qu’il n’aime pas le rap violent. Gims met alors les points sur les i. Il est effectivement un rappeur comme Booba  et Kaaris mais avec la Sexion d’Assaut il a proposé autre chose. Une autre façon de faire du Rap. Aujourd’hui il est un rappeur mais pas un rappeur comme les autres .