C’était en 2002 ! Après un passage chez Ideal J, Kery James se lançait dans une carrière solo avec l’albumEt si c’était à refaire. Avec cet opus, Kery James devient le véritable fondateur du Rap conscient en France. Il sera suivi quelques années plus tard, par Médine, Youssoupha et beaucoup d’autres. Au-delà de la simple portée musicale, le rappeur du 94 s’engage dans le militantisme. Il produira albums sur albums, participera même à une pièce de théâtre, et combattra l’intolérance avec un chef d’oeuvre, le titre “Constat Amer” qui résume clairement sa philosophie.

2019 est une année charnière pour le rappeur. Après près de 20 ans d’exercice, il sort son opus si bien nommé J’Rap encore“, puis sa réédition Tu vois J’Rap encore. Et même si il déclarera en Interview que “le Rap français n’est pas tel qu’il a connu”, il reste l’un des fondateurs du Rap français. Cette année aussi, il sort son film “Banlieusards” sur Netflix après des années de lutte acharnée. Le film sera visionné près de 2 millions de fois.

Alors lorsqu’il se rend à l’AccorHotels Arena pour son concert, il demande à la foule de l’accompagner sur le titre Banlieusards, et le résultat est bluffant.