lundi 20 septembre 2021

Titi official : Son premier album solo !

Titi Official c’est un nom qui semble t-il va trouve beaucoup d’écho d’ici quelques années. Le rappeur est avant tout un personnage qui s’est forgé dans l’art, le rap, et la mode. Il commence très jeune dans la musique. Comme il le dit lui même : J’ai commencé dans la musique très jeune à 9 ans j’écrivais déjà pas mal de texte et de morceaux.C’est à 16 ans que j’ai eu l’opportunité de réaliser mon 1er vrai Clip « un rêve arraché » avec le réalisateur kamerameha.« .

Ni l’un ni l’autre ne savent pas à cette époque qu’ils vont aussi faire l’histoire du rap. Son héritage dans la musique, il le tient de ses frères et sœurs : « J’ai beaucoup était influencé par met frères et sœurs. Très j’ai été plongé dans l’univers rap. Gamin j’écouté beaucoup lil Wayne. ». Sa plongée dans la musique a lieu en 2016. Celui qu’on s’amuse à appeler Lucifer réalisé le million de vues dès son entrée dans la musque avec le clip « Lucie » et une mixtape « cielu » réalisé toute en subjectivité.

Son personnage c’est aussi une partie de son œuvre. Sur Instagram, Titi Official c’est la carton totale et pour cause : « J’ai pu me faire une place dans les lieux les plus prestigieux et en parallèle parler de musique. Je mets aussi beaucoup de photos. Et cette réussite c’est surtout grâce mon rôle de modèle pour zadig et voltaire, Dior et Philipp plein que j’ai pu atteindre ce niveau d’influence sur les réseaux. »

Il dévoile un nouveau projet plein d’antagonisme car l’homme est ambivalent : « Mon 1er album que je sors 5 ans après mon 1er projet est la continuité de « cielu ». C’est un album de 8 titres qui raconte ma vie personnelle. J’ai réalisé le clip maquillé qui a bien marché. L’album est sortie en digital le 10 mai et sortira le 1er juillet en physique en édition limitée dédicacé à 1000€ ».

Ses cicatrices, ses réussites, ses échecs, c’est une partie de lui même que cet artiste a donné à son public. L’homme rêve comme beaucoup de se produire au Bataclan, mais pourquoi pas au Stade de France. Comme beaucoup d’artistes qui se sont faits seuls, il refuse pour l’instant l’idée d’un featuring. On entendra bientôt parler de lui partout